De plus en plus pratiquée avec celles et ceux qui éprouvent des difficultés à verbaliser ce qu’ils ressentent, l’Art-thérapie est une forme de psychothérapie également adaptée aux enfants en bas âge.
Explications par Viviane Seron, art thérapeute.

On parle d'Art-thérapie quand trois éléments sont réunis : une personne qui a une demande spécifique de prise en charge thérapeutique, un art-thérapeute formé et une médiation artistique. 

Commençons par le client et sa demande : une personne traverse une phase difficile au niveau psychologique (un deuil, un burn out, l'apparition d'une maladie chronique, un épisode traumatique...) En plus d'éventuels soins médicaux, il ou elle peut choisir de rencontrer un professionnel de santé qui lui apporte une aide grâce à l'utilisation d'un art : le dessin, le modelage, la danse, la musique, le théâtre, l'écriture... Les propositions sont multiples mais le professionnel est spécialiste d'un art en particulier car il l'exerce lui-même. Il existe donc des art-thérapeutes à médiation plastiques, des danse-thérapeutes, des musicothérapeutes et des dramathérapeutes. 

Me concernant : je suis formée à la fois en psychologie, en lettres et en théâtre, ce qui m'a permis de réaliser un Master spécialisé en dramathérapie. Pourquoi "drama"? Parce que cela signifie l'action. Les médiations que j'utilise ? Le théâtre et l'écriture. Tous deux permettent de se mettre en action en passant par la fiction, des personnages et tout un imaginaire qui permettent de franchir les barrières que le langage nous impose. 

Concrètement : lorsque je reçois un client, adulte ou adolescent, je peux utiliser l'une de ces méthodes selon ce qui est le plus adapté à la personne et à ce qu'elle ressent à ce moment là. Le récit, le jeu de rôle, l'improvisation mais aussi les jeux théâtraux, les techniques projectives, la respiration, tout cela peut venir étoffer le travail que nous faisons ensemble. Au fond, j'accompagne leur processus créatif pour qu'il devienne la modalité thérapeutique. Soyez rassuré(e)s, il n'est pas nécessaire d'avoir déjà une pratique artistique. 

Combien de séances nécessaires ? Il n'y a pas de nombre prédéfini de séances. Certains ont besoin de faire le point sur un aspect de leur vie donc souhaitent une méthode qui permette une prise de recul efficace, une séance leur suffira. Je préfère néanmoins travailler sur un cycle de six séances, qui permet d'approfondir le travail. 

Avec les enfants… Je les reçois à partir de 8 ans. La proposition du jeu se fait alors au travers de personnages que nous modelons en argile. Cette médiation permet à l'enfant de donner une forme à ses émotions et de les appréhender grâce aux histoires que nous inventons ensemble. Nous pouvons également passer par des scènettes qui impliquent le corps et la voix. Comme dans chaque proposition, le processus thérapeutique est possible grâce à la création d'un espace sécurisant et bienveillant où le sujet se sent libre d'expérimenter sa relation au monde. 

Le déroulé d’une séance: en général, la séance dure une heure (45 min pour les enfants) et se découpe en 5 temps. À commencer par un temps d'échange, puis par un échauffement qui permettent de s'ancrer dans le moment présent et de se connecter à ses émotions, s’ensuit un temps de création autour d'une ou plusieurs propositions, puis un échange pour exprimer ce qui a été vécu et permettre de faire du lien avec la problématique travaillée, avant de terminer par un rituel de clôture de la séance.

Ce qui me plait le plus dans cette manière d'accompagner les personnes c'est leur surprise lorsqu'elles se rendent compte de toutes les ressources dont elles disposent. Beaucoup expriment leur plaisir dans l'expérience de ces médiations. Celles-ci permettent de ressentir une énergie créatrice qui continuera à les nourrir en dehors de nos séances et qui ont le pouvoir d'être partagées!

Une séance, 80 €