CHANGEMENT DE SAISON : Les bonnes raisons de recevoir un soin Shiatsu

 

Le rythme saisonnier est une des réponses à la question, souvent posée par celles et ceux qui découvrent le Shiatsu, ce soin d'origine japonaise. S'inspirant de l'énergétique chinoise, cette pratique manuelle énergétique considère que le corps humain doit être en harmonie avec le macrocosme que constitue l’univers qui l’entoure. Comme si le corps était un univers en réduction.

En prenant appui sur des observations profondes des cycles de la Nature, climatique, saisonnier, énergétique, ... une loi appelée loi des cinq éléments - ou loi des principes si nous considérons que tout est en mouvement, tout le temps ou encore loi des cinq mouvements - a pu être codifiée, simple dans sa représentation (*), plus complexe dans son utilisation.

Aux quatre saisons que nous connaissons bien, la vision chinoise ou japonaise en rajoute une appelée intersaison, considérant qu'une période de transition est nécessaire pour passer d'une saison à une autre. Nous quittons l'été pour nous préparer à l'automne, l'automne pour nous préparer à l'hiver,...

L’intersaison correspond à l’élément Terre qui représente le centre. L’élémentTerre nous permet donc de nous "recentrer", nous"enraciner". Une des fonctions de la Terre selon la pensée chinoise est la Transformation : la terre, après avoir absorbée les déchets, les retravaille pour en faire une nouvelle naissance. C'est elle qui nous permet de passer d'une saison qui arrive à son terme à une autre.

Il en va de même à l’intérieur de notre corps :la connaissance des méridiens est au cœur de la pratique du Shiatsu. Les méridiens Rate-Pancréas (YIN) et de l’Estomac (YANG) correspondent à cet Elément. La Terre reçoit, trie, digère, puis fait renaître.

C'est la raison pour laquelle le Shiatsu est particulièrement bénéfique aux inter-saisons en particulier, et aux changements de saison en général : le Shiatsu accompagne le corps à s'adapter ; il soutient les mouvements naturels de la vie, favorisant l'harmonie entre l'intérieur du corps et l'environnement.

Pour le rendre plus compréhensible, posez-vous la question : Ai-je déjà ressenti de l'inconfort en début des saisons ou traversé une saison en étant moins en forme ?

Les praticiens en Shiatsu intègre dans leur pratique ces périodes saisonnières qui, établies de façon empirique en observant la nature, diffèrent sensiblement du calendrier occidental.

Le pivot énergétique entre les saisons se fait sur 18 jours (les 9 derniers jours de la saison occidentale qui se termine et les 9 premiers de la saison qui commence). Ce qui donne :

•      Intersaison du Printemps :du 18 janvier au 4 février.

•      Intersaison de l’Eté : du19 avril au 6 mai.

•      Intersaison de l’Automne:du 22 juillet au 8 août.

•      Intersaison de l’Hiver: du22 octobre au 8 novembre.

 

Les dates des saisons chinoises sont observables chez nous :

•   le printemps débute le 4février, lorsque fleurissent les amandiers, les jonquilles, ou les primevères ;

•   l’été commence le 6 mai, lorsque la chaleur s’installe et que la végétation est à son apogée ;

•   l’automne arrive le 8 août quand les premiers orages se déclarent et que commencent les vendanges ;

•   l’hiver apparaît le 8 novembre, lorsque les dernières feuilles tombent, que la sève est redescendue.

C'est aussi une invitation à observer les mouvements de la vie et à harmoniser notre vie !  un retour vers l'essentiel...

et pour finir, quelques exercices et conseils :

L'intersaison est une bonne période pour découvrir le Shiatsu et/ou prendre soin de soi dans la durée. Et en autonomie (*),pour bien passer d’une saison à l’autre, soutenez l’énergie de la rate et de l’estomac :

1. Mouvement dynamique : allongé sur le dos, mettez les pieds alternativement en extension et en flexion puis en rotation interne et externe pendant 1 minute ; ensuite, restez au sol et relâchez vos pointes de pied vers l’extérieur en pensant à ne pas contracter vos fessiers ;

2. Exercice statique : sur le dos, repliez la jambe genou à l’extérieur et voûte plantaire contre la cheville, placez une main sur la zone de la rate et de l’estomac en appuyant et redressez-vous en expirant. Tenez la pose quelques secondes puis redescendez doucement sur  le dos. Poussez sur le talon de la jambe tendue en ramenant les orteils vers le haut, cela vous aidera. Faites l’exercice en inversant la position des jambes ;

3. Étirement énergétique de la rate et de l’estomac consistant à étirer l'avant des jambes et du buste. À genoux, fessiers sur les talons, vous vous penchez complètement en arrière ;

4. Évitez de boire des boissons glacées ou trop froides, ne consommez pas de glaces en excès et évitez l’abus de crudités : tout cela (consommé en excès) nuit à la rate et à l’estomac et diminue leurs capacités énergétiques.

Rencontrez Arnaud Gueguen, praticien Shiatsu, au centre aïA Victor Hugo

Réservez votre séance en ligne

www.aia-experience.com

(*) Ces recommandations sont adaptées du "Le grand livre du shiatsu et du do-in", d'Hervé Ligot