Sophrologie : 5 bonnes habitudes à prendre pour apaiser la peur en avion

Vous faites peut-être partie du 1/3 de la population française qui a peur de l’avion. A l’approche des vacances, la sophrologie peut vous aider à mieux gérer votre anxiété, relâcher les tensions et aborder le voyage dans de meilleures conditions. Voici 5 bonnes habitudes à adopter dès aujourd’hui pour diminuer votre niveau de stress à la perspective d’un voyage en avion.

1 – Pratiquer en conscience la respiration abdominale.

La respiration est l’anti stress naturel par excellence. Mais encore faut-il respirer dans le bon sens ! La respiration la plus simple, abdominale, mais pour beaucoup contre intuitive, va installer le calme, favoriser le relâchement musculaire, et dénouer les tensions. Une main sur le ventre, et l’autre sur la cage thoracique vous observez à l’inspiration le ventre qui se gonfle puis les côtes se soulèvent, à l’expiration, les côtes qui s’abaissent, puis le ventre se vide. En quelques minutes, le rythme cardiaque ralentit, l’oxygénation de l’organisme s’améliore, vos émotions s’apaisent.

2 – Pratiquer la cohérence cardiaque. 

La cohérence cardiaque est une respiration qui installe le calme durablement : elle se pratique sur le rythme suivant : inspiration pendant 5 secondes, expiration pendant 5 secondes, pendant 5 minutes. Les bienfaits physiologiques sont immédiats, le niveau de cortisol baisse et l’amplitude de la respiration augmente ; vous développez une plus grande résilience au stress et une meilleure écoute des émotions (bienfaits psychiques) ; et si votre appréhension ne disparait pas, vous l’abordez avec plus de lucidité (bienfaits cognitifs).

L’appli Respirelax, gratuite, vous aidera dans cette pratique.

3 – Apaiser les tensions physiques

L’anxiété peut se manifester via toutes sortes de tensions dans le corps : maux de tête, mal aux cervicales, épaules contractées, poitrine compressée, ventre noué, etc. Un des bienfaits de la sophrologie est cette capacité à détendre chaque partie du corps grâce des mouvements doux synchronisés avec la respiration pour amplifier les sensations de relâchement. Cette détente physique va apporter un apaisement de l’esprit. Essayez et étirez-vous comme vous le faites lorsque le matin dans votre lit : vous vous étirez, vous restez quelques secondes en apnée légère, et vous relâcher en expirant. C’est exactement cela dont il s’agit, mais avec des mouvements spécifiques pour chaque partie du corps.

4 – Se créer une bulle de douceur 

Vous choisissez un lieu ou un objet qui vous apaise et vous réconforte lorsque vous y pensez. Et vous prenez le temps d’explorer toute sa dimension sensorielle (couleurs, parfums, saveurs, toucher, sons) : Vous vous créez un espace rassurant sur lequel vous pourrez vous concentrer avant et pendant le voyage.

5 – Programmer son voyage idéal. 

Il est important de vous préparer également mentalement à vivre votre voyage dans les conditions dans lesquelles vous souhaitez qu’il se déroule. Plus on répète s’y prépare, moins c’est un sujet, le but étant une meilleure maîtrise de vous-même et de la situation. Une pratique régulière tout d’abord avec un sophrologue, puis de façon autonome, vous permettra de lever les freins et gagner en confiance.

Une dernière recommandation : Anticipez !

Car même si cela semble évident, organiser son voyage au dernier moment est source de stress ! Démarrez 6 à 8 semaines avant votre voyage les séances de sophrologie pour vous permettre d’en intégrer les bienfaits. Cela vaut d’ailleurs pour toutes vos démarches administratives, la validité des passeports, les demandes de visa et les vaccins.

Rencontrez Maire Ginhoux, sophrologue, au centre aïA Victor Hugo
Réservez votre rendez vous en ligne

 

www.aia-experience.com